Sommet mondial de CGLU à Bogota : Ce qui est en jeu !

Sommet mondial de CGLU à Bogota : Ce qui est en jeu !

Le Sommet Mondial des dirigeants locaux et régionaux et le 5º Congrès Mondial de CGLU auront lieu du 12 au 15 octobre à Bogota. Ce Sommet est une occasion unique pour les dirigeants locaux et régionaux d’examiner et débattre des questions principales et d'actualité au niveau environnemental, économique et social qui concernent notre travail quotidien sur le terrain.

D'importants résultats sont attendus de ce Sommet. Outre l’importante contribution qu’il apportera à la Conférence Habitat III à Quito, il ravivera le mouvement municipal international et renforcera la voix des gouvernements locaux et régionaux. Les gouvernements locaux et régionaux viendront du monde entier à Bogotá pour aborder les problèmes cruciaux du développement de ces prochaines décennies qui sont en train de transformer nos sociétés et notre planète: urbanisation, migration, changement climatique, inégalités sociales, nouvelles technologies, participation citoyenne, démocratie.
C’est dans ce sens que l’Institut International pour le développement durable (IISD) a élaboré une série de notes stratégiques pour apporter un éclairage et faciliter les débats sur les principales questions qui constituent le travail quotidien des gouvernements locaux et régionaux. 

Le parcours vers la voix commune

En mai 2016, la Global Taskforce (GTF) facilitée par CGLU, a approuvé les recommandations des gouvernements locaux et régionaux basées sur les résultats de la Seconde Assemblée mondiale des gouvernements locaux et régionaux.
Ces recommandations sont les principales propositions au Projet Zéro du Nouvel Agenda Urbain que les gouvernements locaux et régionaux porteront à Quito.

Les villes et les territoires seront-ils entendus à Habitat III?

La question du Droit à la ville occupera une place centrale lors du Sommet Mondial. Comme l’établit le Projet Zéro du Nouvel Agenda Urbain, le Droit à la ville signifie « le droit de tous les habitants, présents et futurs, permanents et temporaires d'utiliser, d'occuper et de produire des villes justes, inclusives et durables, défini comme un bien commun essentiel pour une vie pleine et décente ». Mais, comment mettre en œuvre dans la pratique l'accomplissement de ce Droit ? Le Sommet Mondial sera un moment clef pour contribuer au dialogue politique et donner un nouvel élan au Droit à la ville.
Les gouvernements locaux et régionaux ont plaidé pour le Droit à la ville. Indépendamment de son inclusion dans le projet final du Nouvel Agenda Urbain, les gouvernements locaux et régionaux continueront à travailler pour le mettre en œuvre.

La localisation de l’Agenda

Les villes se sont transformées en des lieux de plus en plus importants et qui soulèvent de nombreux défis au moment de mettre en œuvre les Objectifs de Développement Durables (ODD). «Localisation » se réfère à la mise en œuvre des ODD sur le terrain, au niveau local. Pour celà, les gouvernements locaux et régionaux sont des acteurs essentiels au moment de réaliser la mise en œuvre effective de l'Agenda 2030 au niveau local. 

Défis et opportunités pour les finances locales

Dans un monde en mutation, les villes et les collectivités territoriales ont besoin d'une planification stratégique pour faire face aux défis globaux. La gouvernance locale est le niveau de gouvernement le plus proche des citoyens. C’est pourquoi les gouvernements locaux sont les acteurs les plus appropriés pour gérer le financement qui a comme objectif de promouvoir la transformation urbaine durable de ces villes qui grandissent et s’étalent rapidement. Toutefois quelles sont les capacités et les défis financiers réels auxquels font face les collectivités territoriales? 

Les gouvernements locaux apportent les perspectives des régions métropolitaines, des villes intermédiaires et les territoires à Habitat III

La mise en œuvre effective des Objectifs de développement durable  (ODD et du nouvel Agenda urbain exige la participation active de tous les types de collectivités locales et régionales, grandes et petites, rurales et urbaines.
Le quatrième rapport mondial sur la démocratie locale et la décentralisation (GOLD IV) – Co-créer le futur urbain sera lancé à l’occasion du Sommet mondial des dirigeants locaux et régionaux à Bogota. Le rapport fournit les bases de l’Agenda mondial des gouvernements locaux et régionaux, un ensemble de recommandations politiques pour toutes les personnes impliquées dans l’avenir des métropoles, des villes intermédiaires et des territoires. GOLD IV place les autorités locales et régionales au centre du Nouvel Agenda Urbain, mettant l’accent sur les politiques qui, avec la participation des citoyens et des collectivités, ont le pouvoir de transformer les établissements humains dans le monde entier. 

Le Sommet Mondial de Bogotá est donc une occasion extraordinaire pour lever la voix des gouvernements locaux et régionaux et avancer vers la Conférence Habitat III à Quito. 

Pour plus d'information:

 
 
 

Nouvelles